Entre Thaïlande et Sri Lanka mon coeur balance...

FULL MOON, FETES et FESTIVALS au SRI LANKA en 2010 et 2011

 

Les nombreuses fêtes du calendrier sri lankais illustrent la pluralité religieuse de l'île.

Chaque année, le Nouvel An traditionnel, fixé le 14 avril, inaugure le cycle des fêtes qui ponctuent chaque mois du calendrier lunaire

Thai Pongal –
 14 janvier 2011

La fête des hindous est  Thai Pongal, célébrée habituellement le 14 janvier. C’est une fête des moissons. Du riz cuit au lait et des fruits sont offerts aux dieux pour leurs rendre grâces et pour s’assurer de bonnes récoltes. Les maisons sont entièrement nettoyées et décorées, les animaux de la ferme bichonnés et les visiteurs sont reçus avec un repas de fête. 

Duruthu (pleine lune) – 19 janvier 2011

Duruthu est le jour de pleine lune qui célèbre la visite du Bouddha à Kelaniya à l’époque pré-chrétienne. Le temple historique de Kelaniya Raja Maha, à 10 km au nord de Colombo, organise une grande perahera pour commémorer cet anniversaire. 

Jour National - 04 février 2011

Tous les Sri Lankais se rassemblent pour célébrer l’anniversaire de la fin de la colonisation britannique le 4 février 1948. Cette indépendance, acquise pacifiquement, est commémorée avec un grand patriotisme. Ce jour-là, le drapeau national est hissé au-dessus des parades militaires, des nombreux défilés et des services religieux.
En plus des principales fêtes calendaires s’ajoutent d’autres fêtes rurales tout aussi attrayantes, certaines dans des lieux touristiques comme la Dalada perahera à Bentota en décembre, à l’occasion de laquelle participent plus de 20 éléphants et de nombreuses troupes artistiques. Autant d’occasions de faire la fête tout au long de l’année.
  

Navam (pleine lune) -  Nawam Full Moon Poya (Perahera) à Colombo le 18 février 2011

Navam est le jour de la pleine lune qui commémore la nomination des deux disciples principaux de Bouddha à l’époque pré-chrétienne (habituellement en février). A cette occasion, une perahera colorée a lieux sur les rives du Gangaramaya, un temple sublime sur les bords d’un lac à Colombo. 

 Medin (pleine lune) - le 19 mars 2011 

Nouvel an sri lankais (nouvelle année cinghaise et tamoule) - 13 & 14 avril

La nouvelle année sri lankaise est fêtée par toute la communauté cinghalaise et tamoule. Elle lie les deux principaux groupes ethniques qui partagent les mêmes coutumes et traditions ancestrales. Initialement, pour remercier les dieux à la fin des récoltes, cette grande fête nationale marque le passage du soleil du signe des Poissons (Meena Rasi) à celui du Bélier (Mesha Rasi). Les coutumes et traditions sont scrupuleusement observées. Les activités consistant à allumer les fourneaux, préparer et savourer le premier repas de la nouvelle année, effectuer des transactions d’affaires et partir au travail sont effectuées aux heures propices définies par l’astrologie pour apporter la bonne fortune. Les maisons sont nettoyées, on revêt des vêtements neufs aux couleurs qui portent chance et le riz fraîchement récolté est utilisé pour préparer le riz-au-lait (kiribath en cinghalais et parl choru en tamoul) dans des plats neufs. On prépare également des sucreries traditionnelles délicieuses.

Parmi les réjouissances : des jeux traditionnels tels que le elle, le gudu, le parapol et le raban (grosse caisse), et de bons moments de détente sur la balançoire dans une atmosphère où l’hospitalité est le maître-mot.   

Vesak (pleine lune) - le 17 mai 2011

Vesak est le jour de la pleine lune le plus important pour les bouddhistes. Il commémore la naissance, l’illumination et le décès de Bouddha. Cette fête d’une grande piété rappelle la compassion due à toutes les créatures vivantes. C’est aussi une fête colorée, qui égaye les rues, les maisons et les places publiques de superbes lanternes de papier fait main et de fabuleuses illuminations. L’observance des préceptes bouddhistes (sil) et l’installation de stands dans les rues (dansala) proposant gratuitement des repas et boissons aux passants sont les points forts de cette fête.
 

Poson (pleine lune) - 15 juin 2011

Cette fête de pleine lune a lieu généralement en juin et commémore l’arrivée du bouddhisme au Sri Lanka au IIIème siècle avant J.C. Sa signification historique et religieuse est reconnue par tous les bouddhistes de l’île. Les festivités ont lieu principalement à Mihintale, l’ancien temple monastique où le moine missionnaire royal Mahinda prêcha le premier sermon au roi, et à Anuradhapura, l’ancienne capitale, vers laquelle convergent les pèlerins. Au programme : observance religieuse, illuminations et défilés. 

Esala (pleine lune) - 15 juillet 2011

Esala (habituellement en juillet/août) marque traditionnellement le début des grandes processions. Pour les Bouddhistes, la pleine lune d’Esala est un jour de poya important car il commémore l’anniversaire du premier sermon de Bouddha au cours de l’ère préchrétienne, qui servit de base à l’enseignement du bouddhisme. 

Nikini (pleine lune) - 11 août  

Vel en juillet/août

Les rues de Colombo prennent un air de carnaval à l'occasion de la fête hindoue de Vel en juillet/août. Le chariot principal, richement décoré, qui transportent les armes du dieu Skanda, commémorant une victoire ancienne sur les forces du mal, part du temple hindou (kovil) sur Sea Street à Colombo, jusqu'à un autre temple dans la banlieue sud. Sur le trajet, on salue traditionnellement le chariot avec des feuilles de bananiers et de palmiers. La procession est composée de kavadis (danseurs à arches) et d'adeptes qui font sur le parcours des actes de pénitence. Des stands regorgeant de fruits, cannes à sucre, objets artisanaux et autres souvenirs accueillent les spectateurs tout au long du trajet. 

Vap (pleine lune) – 22 octobre 2010  full moon poya day

Deepavali - le 5 novembre 2010

Deepavali est la « fête de la lumière » hindoue, célébrée habituellement en novembre en hommage à la victoire du bien contre le mal tous deux symbolisés dans le récit d’une ancienne guerre par le dieu Siva et des démons malfaisants. Les temples hindous organisent à cette occasion des cérémonies religieuses (pooja), les maisons sont éclairées de lampes à huile on prépare des repas végétariens et l’on porte de nouveaux vêtements.  

Ramadan - 26 novembre

Le Ramadan est célébré à Sri Lanka par la communauté musulmane pour marquer la fin de la période annuelle du jeûne. Des prières communes prennent place dans les mosquées et les places publiques, on récite le Coran et l’on distribue des dons aux pauvres. Mais chacun célèbre aussi cette fête en famille en dégustant des plats de fête, en portant de nouveaux habits et en distribuant des cadeaux. Les musulmans du Sri Lanka célèbrent également deux autres fêtes, le Haj (fête du sacrifice) et le Milad-un-Nabi (anniversaire du prophète Mohammed) par l’observance de certains rites. 

Unduvap (pleine lune) - 08 décembre

 Noël - 25 décembre

Le jour de Noël est célébré de façon traditionnelle au Sri Lanka. La saison festive débute au milieu du mois de décembre par les soldes de Noël et la décoration et l’illumination des magasins et des rues de la ville. Des messes de minuit sont organisées dans les églises, où l’on chante des chants de Noël (souvent avec des paroles en cinghalais ou en tamoul), les cartes de vœux sont échangées et les arbres de Noël installés dans les foyers. Le père Noël, les cadeaux, les repas de fête, les cadeaux pour les nécessiteux et la fête au sein des familles assurent à tous une heureuse fin d’année.

Les touristes séjournant dans les hôtels fêtent Noël et la nouvelle année de manière traditionnelle, avec des décors typiques, de la musique, des menus spéciaux, des jeux, et des soirées dansantes.

Les fêtes catholiques les plus importantes se tiennent à Madhu, lieu de pèlerinage (dans la région centre-nord du pays) en juillet, à St Anne à Talawila (près de Puttalam dans la province nord-ouest) en mars et juillet, et à Duwa près de Negombo, où une pièce de théâtre racontant la scène de la Passion est jouée à Pâques. Lors de ces fêtes, qui rassemblent de nombreux pèlerins, ont lieu des processions, des veillées et des foires rurales.            

 
 CALENDRIER  DETAILLE  pour 2010 et 2011

voir article sur

 http://lescarnetsdemisha.over-blog.com/

mes sources

http://www.connaissance.lk/srilanka.fr.festivals.html  

http://www.qppstudio.net/publicholidays2010/sri_lanka.htm

Lien permanent
Publié à 21:10, le 15/08/2010 dans CULTURE ET TRADITIONS,
Mots clefs : full moonFêtesfestivals


FULL MOON, FETES et FESTIVALS en THAILANDE

CALENDRIER DES FETES ET FESTIVALS EN 2010 et 2011

(sous réserve de changements et de sources erronées)

F0011934.jpg

 

JANVIER (januarius): Mokarakhom, du sanskrit Makar, i.e. Capricorne

-Vendredi 1er janvier (Jour de l'An). Banques, Administrations fermées. 

Fête la plus célébrée au monde, le Jour de l'An a été fixé au 1er janvier par Jules César car c'est à cette date que les consuls romains prenaient leurs fonctions.

-8 janvier 2011: fête des enfants (non férié).

 

FÉVRIER (februarius): Koumphaphan, du sanskrit Koumbh, i.e. Verseau

 

-5 et 6 Février 2011 Festival de fleurs - Chang Maï - 
Défilés de chars et barques fleuris, concours floraux, expositions...

-Dimanche 3 février 2011 nouvel an chinois (non férié),

 année du lapin ou du chat en 2011

correspond à la Fête du Têt au Vietnam. Début de l'année du Tigre (Élément: Métal). Il y aurait plus de 6 millions de citoyens d'origine chinoise en Thaïlande, i.e. 10% de la population.

-Entre le 13 Février et le 15 Février Carnaval - Pattaya - 
feux d'artifices, défilés, couleurs, et population métissée pour ces 2 jours de fête, à laquelle Chinois, Japonais, Australiens, Singaporiens et Thaïlandais participent. 

- 18 février 2011, 

Makha Bucha (Pleine lune).  Férié (Banques, Administrations) (Vente d’alcool interdite

Dans l’histoire [légendaire] de la vie du Bouddha, neuf mois après son illumination (à Bodh-Gaya, Bihar, Inde), 1250 disciples vinrent lui rendre hommage la nuit de la pleine lune à Wénuban (i.e. forêt de bambous), dans la région de Rajagriha (Sud-Bihar), sans se concerter au préalable. Le Bouddha leur enseigna l’Ovat Patimok, résumant la philosophie du bouddhisme en trois principes: faire le Bien, éviter le Mal et garder la pureté de l’âme. En Thaïlande, des processions aux flambeaux ont lieu à la nuit tombée autour des temples. Ce jour-là plus qu’un autre, beaucoup d'oiseaux vendus dans des cages retrouvent la liberté.

 

MARS (martius): Minakhom, du sanskrit Mina, i.e. Poissons

 

AVRIL (aprilis): Messayaun, du sanskrit Mesha, i.e. Bélier

 

- 6 avril: Jour de [la dynastie] Chakri (Wan-Chakri):

Férié (Banques, Administrations fermées).Célébration au temple du Bouddha d'Émeraude (Wat Phra Keo), à Bangkok, commémorant le couronnement (en 1782) du premier des Rois Chakri qui portent le titre de Rama (le roi actuel est le neuvième du nom).

 

- 14 avril 2011: Fête de Songkran. 

Banques, Administrations fermées. Nouvel an bouddhiste - Tout le pays - 

C’est le Nouvel An thaïlandais, correspondant au début du nouveau cycle astrologique. Le nouvel an lunaire est fêté dans tout le pays et plus particulièrement à Chiang Mai. Le nouvel an bouddhiste est l’une des fêtes les plus importantes de Thailande et marque le début de l’année d’après le calendrier lunaire. Les réjouissances durent 3 jours du 12 au 14 avril et parfois même jusqu’au 15 dans certaines villes comme Chiang Mai. 

 Tradition millénaire, Songkran (du sanskrit "sankranti ", i.e. révolution, celle de la terre autour du soleil), est sans doute la fête préférée des Thaïlandais.

-Festival thaïlandais et international de cerf-volant - Hua Hin, Prachuap Khiri Khan - 
Entre le 13 Mars et le 14 Mars 2011

Des cerfs-volants impressionnants, aux couleurs vives, aux différentes matières, les uns traditionnels, les autres ultra modernes...

MAI (maius): Phrutsaphakhom, du sanskrit Vrishabha, i.e. Taureau

 

- 1er mai: Fête du Travail.  Férié (Banques, Administrations fermées).

- 5 mai: Fête du Couronnement, Férié: (Banques, Administrations fermées). 

Le 5 mai 1950, après cinq années de régence, eut lieu le couronnement du souverain actuel, Bhumibol Adulyadej (Rama IX). Chaque anniversaire de cet évènement est donc jour de fête en Thaïlande. C'est l'occasion pour les hauts fonctionnaires de présenter leurs respects dans la Chapelle Royale du Grand Palais. Le jubilé de diamant (60 ans de règne) de Sa Majesté a été célébré en 2006 car son frère aîné Ananda Mahidol (Rama VIII) est décédé le 9 juin 1946 (Le Roi est mort, vive le Roi !).

 

- 11 Mai 2011, Fête royale des Labours (Wan Phuet Mongkon): non férié.

A Bangkok, sur Sanam Louang, l’esplanade royale (face au Grand Palais), le rituel sacré des labours est célébré par les Bakous (i.e. «brahmanes du palais»), en présence du Roi et de la Reine. Cette cérémonie d’origine hindoue marque le début de la saison du repiquage du riz et aurait pour but de favoriser de bonnes récoltes.

-Vendredi 17 mai 2011 (Pleine lune): Visakha Bucha. Férié (Banques, Administrations fermées). (Vente d’alcool interdite). 

Le jour de la pleine lune du mois hindou Vaisakha (i.e. Bouddha Poornima) a lieu la fête la plus importante du calendrier bouddhiste: c'est la célébration de la naissance du Bouddha, de son illumination (à l’âge de 35 ans) et de son accession au Nirvana (à 80 ans).

Des sermons sont donnés par les révérends moines dans toutes les pagodes, et le soir, d'impressionnantes processions religieuses sont visibles partout. À la nuit tombée, des processions aux flambeaux ont lieu dans tous les temples du pays. A Bangkok, pendant une semaine, se tiennent des expositions sur le sujet à proximité des pagodes de Sanam Luang, près du Grand Palais.

 

JUIN (junius): Mithounayaun, du sanskrit Mithouna, i.e. Gémeaux


-Festival Phi Ta Khon - Loei - Entre le 14 Juin et le 16 Juin
 
La fête des fantômes tire son origine d'un conte bouddhiste traditionnel où les fantômes se mêlent aux humains pour participer à la fête organisée lors du retour d'un prince (avant dernière incarnation du Bouddha) après un long exil. Durant deux jours les habitants se déguisent en fantômes et investissent la petite ville de Loei… Processions, célébrations religieuses, l'ambiance est survoltante et tout le monde est convié à participer.

JUILLET (julius): Karakadakhom, du sanskrit Karkata, i.e. Cancer

-Jeudi 1er juillet: fin du 1er semestre. Banques fermées, Administrations ouvertes en principe.

 

-Lundi 15 juillet 2011: Asalaha Bucha (Asaha Puja )(Pleine lune). Férié (Administrations, Banques fermées). (Vente d’alcool interdite). 

Le premier jour de la pleine lune du huitième mois lunaire, commémore le premier sermon du Bouddha à ses cinq premiers disciples après l'illumination, alors que le second marque le début des trois mois annuels de “retraite des Pluies“, quand les bonzes, selon leur coutume, se retirent dans leur pagode pour étudier et méditer.

16 juillet 2011: fête du Khao Phansa (non férié), correspondant à l’entrée dans la saison des pluies.

Premier jour de la période du Carême Bouddhique où commence, pour les bonzes, une sorte de retraite: pendant trois mois ils ne quitteront pas l'enceinte du temple et devront se soumettre à diverses règles plus strictes que de coutume tout en se consacrant à l’étude et à la méditation. C'est aussi à cette période que les jeunes Thaïlandais entrent provisoirement au monastère; d'innombrables cérémonies d'ordination ont lieu d'un bout à l'autre du pays. Le Carême Bouddhique se termine le jour de la pleine lune tombant cette année le samedi 23 octobre (Auk Phansa, i.e. «Sortie» de la saison des pluies).

 

 AOÛT (augustus): Singhakhom, du sanskrit Singha, i.e. Lion

-Jeudi 12 août: anniversaire de Sa Majesté la Reine Sirikit. Férié (Banques, Administrations fermées).

 Célébré depuis 1950 (année du couronnement et du mariage royal). Sa Majesté fait des offrandes aux bonzes du Palais de Chitralada et assiste à diverses cérémonies religieuses. En son honneur, c’est aussi la fête des mères (i.e.Wan-Mae, le jour de la Mère).

 

SEPTEMBRE (septem ab imbre): Kanyayaun, du sanskrit Kanya, i.e. Vierge

 

OCTOBRE (octo ab imbre): Toulakhom, du sanskrit Toula, i.e. Balance

-23 octobre (pleine lune): Jour de Chulalongkorn (Wan-Piya-Maharat, i.e. jour du roi bien-aimé)  Férié. Banques, Administrations fermées.

Le 23 octobre, est commémoré le décès du roi Rama V (Chulalongkorn, qui régna de 1868 à 1910). Ce souverain est considéré généralement comme le sauveur de la Thaïlande, ayant évité sa colonisation par l’Occident (dont la France), et le modernisateur de son pays (chemins de fer, postes, abolition de l’esclavage, entre autres innovations). Dépôt de fleurs devant sa statue équestre située en face du Parlement, à Bangkok.

-Le même jour: Auk Phansa: fin de la période de carême commencée le 27 juillet. Dernier quartier de lune le vendredi 1er. Nouvelle lune (i.e. lune noire): le vendredi 8. Premier quartier de lune le samedi 16. Dernier quartier de lune le dimanche 31.

 

NOVEMBRE (novem ab imbre): Phreutsajikayaun, du sanskrit Vrishchika, i.e. Scorpion. 

 

-10 novembre 2011 (fête de Loy Krathong [jour non férié]). 

 

DÉCEMBRE (decem ab imbre): Thanwakhom, du sanskrit Dhanous, i.e. Sagittaire

-5 décembre, Anniversaire de Sa Majesté le Roi, récupéré le lundi 6: Férié (Banques, Administrations fermées). Fête nationale (Wan-Tchat) et fête des Pères.

-10 décembre. Jour de la constitution (Wan-rath-thamma-noon)Banques, Administration fermées.

Jour anniversaire de l’entrée en vigueur de la toute première constitution offerte au peuple thaïlandais par le roi Rama VII en 1932.

- 31 décembre , dernier jour de l’année.

 

Voir aussi l’Agenda Thaïlande du routard 2010 / 2011 :

http://www.routard.com/guide_agenda/thailande.htm

 

Sources  diverses

 http://www.gavroche-thailande.com/vie-pratique/calendrier-des-fetes-et-jours-feries/

http://www.email.ku.edu/docs/OUTLOOK.HOL 

http://www.routard.com/guide_agenda/thailande.htm

 

PACRF-00001561-001.jpg

 

TOUT SAVOIR SUR LE CALENDRIER THAILANDAIS 

 

2010 est en fait 2553 pour les ‘bouddhistes’ thaïlandais.

En 2011, on sera en 2554

 

Le calendrier thaïlandais est «en avance» sur le nôtre puisqu’il a débuté (rétroactivement) lors du maha-pari-nirvana, quand le Bouddha (i.e. l’Éveillé) a quitté sa dépouille mortelle en 543 avant Jésus-Christ. C’est du moins ce qui est admis par la tradition mais pas par tous les historiens (certains penchent plutôt pour 486 ou 480 av. J.-C.). Personne ne s'entend sur les dates qui bornent les quatre-vingts années de vie que lui prêtent les hagiographes, mais l’important, bien sûr, c’est l’héritage spirituel, philosophique et culturel…

Il y a des ‘ajustements’ similaires dans le christianisme. Prenons Noël par exemple. On reconnaît généralement que ce jour [le 25 décembre] a été choisi pour coïncider avec les fêtes païennes qui se tenaient aux alentours du solstice d’hiver (21 ou 22 décembre) quand les jours commencent à s’allonger, pour célébrer la ‘renaissance du soleil’. Chez les Perses (repris par les romains), cette date correspondait au "Dies Natalis Solis Invicti", i.e. ‘jour de naissance du soleil invaincu’. L'Église romaine a choisi le 25 décembre pour célébrer la naissance de Jésus probablement pour différentes raisons. Cette date du 25 décembre est fictive car elle ne repose sur aucun document ‘scripturaire’ (et les traditions primitives de l'Église varient considérablement dans leurs supputations), mais elle a une valeur symbolique. Elle est notamment en ‘correspondance’ avec le 25 mars (l’Annonciation, neuf mois plus tôt) où l’on célèbre la conception de Jésus. À l'inverse, le solstice d'été (21 ou 22 juin) coïncide avec la fête de saint Jean Baptiste, le Précurseur, qui a dit de Jésus: «Il faut qu'il croisse et que je diminue» (Jean 3,30). Les hautes autorités religieuses se permettent donc de petits arrangements avec les dates. A ce propos, citons la célèbre ‘saillie’ (à double titre) d’Alexandre Dumas: “On peut violer l’histoire à condition de lui faire de beaux enfants ”. Comme Jésus et le Bouddha, par exemple!

Raymond Vergé -extrait du site très intéressant : http://www.gavroche-thailande.com/vie-pratique/calendrier-des-fetes-et-jours-feries/

 

 

Le calendrier civil d'usage international est de type solaire. Il dérive du calendrier romain réformé en 46 av. J.-C. par Jules César, qui introduisit une année bissextile (366 jours) tous les 4 ans. Une nouvelle réforme opérée en 1582 par le pape Grégoire XIII lui a donné sa forme actuelle. Le royaume de Siam a adopté le calendrier grégorien en 1941.

Auparavant, le calendrier en usage était de type lunaire, hérité de l’astrologie hindoue, elle-même issue d’une tradition millénaire. Il en est resté le vocabulaire élaboré par les grammairiens et savants indiens, maîtres de la langue sanskrite.

Ainsi, en siamois, chaque nom de mois correspond à un signe du zodiaque(commun aux astrologies orientales et occidentales). En voici la liste (en transcription phonétique):

 

Janvier (januarius): Mokarakhom, du sanskrit Makar, i.e. Capricorne

Février (februarius): Koumphaphan, du sanskrit Koumbh, i.e. Verseau

Mars (martius): Minakhom, du sanskrit Mina, i.e. Poissons

Avril (aprilis): Messayaun, du sanskrit Mesha, i.e. Bélier

Mai (maius): Phrutsaphakhom, du sanskrit Vrishabha, i.e. Taureau

Juin (junius): Mithounayaun, du sanskrit Mithouna, i.e. Gémeaux

Juillet (julius): Karakadakhom, du sanskrit Karkata, i.e. Cancer

Août (augustus): Singhakhom, du sanskrit Singha, i.e. Lion

Septembre (septem ab imbre): Kanyayaun, du sanskrit Kanya, i.e. Vierge

Octobre (octo ab imbre): Toulakhom, du sanskrit Toula, i.e. Balance

Novembre (novem ab imbre): Phrutsajikayaun, du sanskrit Vrishchika, i.e. Scorpion

Décembre (decem ab imbre): Thanwakhom, du sanskrit Dhanous, i.e. Sagittaire

 

Les mois dont le nom se termine par le suffixe «khom» ont 31 jours, et ceux qui se terminent par «yaun» en ont 30, «Koumphaphan» (février) échappant à la règle. Dans le langage courant, les deux suffixes «khom» et«yaun» sont souvent omis pas les locuteurs.

Les dates importantes du calendrier thaïlandais font principalement référence aux grands évènements du bouddhisme (qui suivent le rythme des lunaisons et sont donc décalés tous les ans), à ceux de la dynastie [actuelle] des Chakri (et donc naturellement au couple royal) et bien sûr aux échéances internationales.

Comme en Occident, certaines fêtes (Songkran, par exemple) donnent lieu à des déplacements importants de population (i.e. les transports en commun sont pris d’assaut et les routes sont très encombrées).

 

Les Thaïlandais (bouddhistes) considèrent les 4 phases mensuelles de la lune (nouvelle lune - 1erquartier - pleine lune - dernier quartier) comme «Wan Phra», jour sacré où l’on fait des offrandes (fleurs, encens, bougies, eau, cigarettes, whisky…) aux représentations du Bouddha (chez soi ou au temple). Il est important de le savoir si l’on vit avec un/une autochtone «pratiquant(e)».

PACRF-00001551-001.jpg
Lien permanent
Publié à 09:48, le 15/08/2010 dans CULTURE ET TRADITIONS,
Mots clefs : full moonFêtesfestivalstraditions


Qui suis-je ?


Un voyage de trois mois et demi, d'abord au SRI LANKA où nous retrouvons nos amis et découvrons des régions à nouveau accessibles, puis en THAILANDE, du Triangle d'Or aux plages paradisiaques du sud, sur la côte de la mer Andaman. Nos enfants se joignent à nous pour un petit bout de chemin.

Mes albums

La carte des lieux visités



LES CARNETS DE MISHA
SRI LANKA 2009
TRIP ADVISOR
ELEPHANTS AU SRI LANKA
PLANTATIONS DE THE AU SRI LANKA - album

«  Décembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Newsletter

Saisissez votre adresse email

voyage
hotel