Entre Thaïlande et Sri Lanka mon coeur balance...

AU COEUR D'UNE BELLE AVENTURE HUMAINE, AU SRI LANKA

 

Une belle aventure humaine

 

A  suivre dès le 4 janvier 2011,

sur le nouveau blog Thailanka et sur Les carnets de Misha 

 

 

COMMENT TOUT A COMMENCE  !

.....banalement, comme un voyage découverte en 2004 

 

 

 

ETE 2004

 Des vacances et un mariage

 

Nous sommes reçus à Kandy pendant une semaine, par la famille d'Upali un ami sri lankais vivant en Bretagne. Grâce à elle, nous découvrons l'île de « l'intérieur », du côté des habitants et non des touristes, invités par plusieurs membres de la grande famille : Charitha, un des frères d'Upali, sa femme Vasanthi et leurs enfants Nilani et Ravidu- Punya et Danister, leur fille Amalee, et encore les autres frères! Nous avons l'honneur de faire partie des invités au mariage d'Amalee, la fille de Punya, et ce, lors de deux cérémonies (celle du mariage officiel, et celle organisée par la famille de Sanjeeva, symbolisant l'accueil de la jeune épousée dans la famille du marié). Un authentique mariage kandyen. Les saris soyeux  et colorés chatoient sous le beau soleil, en ce 5 août 2004. Baigner dans cette atmosphère de traditions cinghalaises est magique, à nous occidentaux.. L'opportunité encore de faire connaissance avec les autres membres de la famille du côté Australie et Canada. (Dunith, le frère d'Amalee et sa femme Sonia, etc...). C'est ainsi que nous rencontrons Asitha, voisin de la famille, et guide-chauffeur pour touristes à l'occasion. (safejourneyasitha@yahoo.com.)

 

 

Son ami et collègue Sugath nous emmene dans le Triangle culturel visiter Polonawura, les grottes de Dambulla et le rocher de Sigiriya ; puis dans les hautes montagnes du centre aux flancs tapissés de plantations de thé, jusqu'à Nuwara Eliya et Ella. Nous assistons en privilégiés, à la Perahera de Kandy, visitons l'antre du Temple de la Dent et pénétrons dans la partie la plus secrète interdite aux touristes, ceci grâce à Punya qui y avait travaillé et avait quelques appuis. Comme nous aimons aussi notre indépendance, Guy et moi apprécions de nous débrouiller seuls, en routards, une grande partie de ce séjour. Transports locaux, train, three-wheels ou tuk-tuks n'ont plus de secrets pour nous; nous séjournons dans quelques endroits de notre choix : Bentota, Tangalle, Mirissa et Negombo.

 

 

 

ETE 2005

 Le destin donne un nouveau tour ...

 

Le voyage  découverte d'un été se transforme en belle aventure humaine  dès janvier 2005, provoquée par le tsunami du 26 décembre 2004 qui touche de plein fouet le sud de l'île.

 

 

 

 

Le lendemain de la catastrophe, nous ne pouvons nous empêcher de penser à tous nos nouveaux amis et connaissances laissés derrière nous. Inquiets, nous cherchons à savoir si Dharshi, la petite coiffeuse de Tangalle (que j'avais trouvée par le plus pur hasard pour me faire une coloration de cheveux), est saine et sauve. Elle m'avait donné son nom et son adresse pour que je lui envoie les photos prises d'elle devant, et dans, son très modeste "salon de beauté". Je contacte aussitôt Asitha notre guide, qui fait les recherches. Il a son véhicule et peut se déplacer. Dharshi est saine et sauve, mais son salon est détérioré et le matériel détruit, dont son stock de saris. Désespérée, elle ne peut que pleurer quand Asitha arrive enfin à la joindre par téléphone. Au cours des mois qui suivent , peu à peu elle remonte la pente en se rendant utile auprès des familles démunies et des enfants orphelins. Elle remporte même un premier prix en se présentant au concours de tenues de mariées à Colombo, grâce à son nouveau stock de saris et le matériel qu'Asitha a pu lui faire acheter avec la somme que nous lui avons faite parvenir.

 

C'est le départ d'une longue correspondance et d'un échange intensif de mails. Nous suivons les infos au jour le jour. De vrais liens d'amitié se tissent entre nous tous.
Bouleversés par la catastrophe, nous décidons de revenir au Sri Lanka en été, et apporter une aide, même minime. La tante de Guy travaille dans un Resto du Coeur et nous donne des vêtements ; nos amis et collègues de travail participent à la collecte et nous récoltons une  somme rondelette qui permettra d'acheter le nécessaire sur place. Une manière de faire travailler les commerçants locaux qui ont vu leurs stocks emportés ou détruits par l'eau.

 

 

Navoda et Dharshi organisent donc une réunion et une petite fête et c'est ainsi qu'elles réunissent une soixantaine d'enfants et une trentaine de familles touchées par le tsunami, toujours dans l'attente des aides des ONG et de celle du gouvernement. Nous sommes très émus et gênés à la fois par l'honneur qu'ils nous font. Mais quelle impuissance devant cette pauvreté et ces destructions ... Tous ces villages transformés en villages de toiles, ces décombres témoins de tant de vies décimées. Ce qui nous frappe le plus c'est de voir tous les visages éclairés par les sourires, comme si rien ne s'était passé. La vie continue.

 

 

 

Trois jours plus tard, après avoir distribué fournitures scolaires (achetées chez le petit commerçant local), acheté radio cassettes pour les danses des enfants, mobilier pour une famille démunie etc... nous quittons le resort de charme. Mais auparavant, Navoda tient à nous exprimer sa reconnaissance en nous habillant en mariés cinghalais dans la plus pure tradition ! Nous passons la matinée entourés par elle et sa cousine, sa sœur Dharshi, et sous les sourires sympathiques et bon enfant, les regards admiratifs et curieux de tout le personnel, nous nous « pavanons » dans la palmeraie suivis par un Asitha médusé, converti en photographe !!!  Navoda la timide,se révèle être une pro dans son domaine, et une sacrée organisatrice !

Le lendemain, nous quittons Tangalle avec notre fidèle Asitha, emmenant Navoda et sa cousine passer quelques jours dans le parc national de Yala, et voir la Perahera de Kataragama. Pensez donc, leur première sortie depuis plus de 9 mois ! 
Nous quitterons l'île sous leurs adieux chaleureux, et mille petits cadeaux, avec la promesse de nous retrouver une autre année. Retour au Sri Lanka pour la troisième fois... le voyage est prévu en janvier 2009, et nous y resterons quinze jours.


JANVIER 2009

 Un nouveau bel épisode se profile...  Dharshi se marie le 15 janvier 2009 !

 

 

En quelques heures, nous prenons une décision, et quelques jours plus tard, nous trouvons sur Internet des billets d'avion à un prix intéressant. Quelle magnifique occasion de revenir dans ces conditions se plonger dans la vie authentique cinghalaise. Décidément, "l'île resplendissante" sera pour nous sous le signe du mariage !!!  Et comment mieux fêter ma nouvelle vie correspondant à ma « cessation d'activité professionnelle ? Liberté, liberté chérie...

Echanges d'emails. Le programme se met en place ! Navoda organisera à nouveau une petite fête le 13 au soir, car elle sait que nous arriverons les valises chargées de vêtements pour enfants, et bébés, etc... 

 

 

Asitha notre fidèle ami est ravi de nous revoir. Nous lui demanderons de nous emmener faire un peu de tourisme, pour parfaire notre connaissance de l'île : escalade du vénéré Pic Adams  (2243m alt.) pour  vivre l'instant magique du lever du soleil, soit plus de 4h de montée... (on n'y sera pas seuls!!!), la rencontre avec les vedas, 'le peuple de la forêt', une tribu aborigène encore présente au coeur de l'île, mais pour combien de temps encore ?, la réserve d'Uda Walawe dont la brousse abrite plus de 500 éléphants, et même quelques léopards... et enfin Anuradhapura, la ville sainte du bouddhisme cinghalais et Mihintale où fut construit le premier stûpa du Sri Lanka. Nos amis de Kandy nous attendent avec joie et impatience. Bref, le programme est chargé! Nous nous poserons quatre jours à Tangalle pour le mariage de Dharshi, puis emmènerons Navoda du côté du pic Adams et la réserve de Uda Walawa. Espérons juste que les Tigres tamouls du LTTE ne se mettront pas en travers de notre route. 

 

 

 

 

Retrouvez notre périple sur les blogs 

 http://terredepices.uniterre.com et http://lescarnetsdemisha.over-blog.com

 

 JANVIER 2010

 Navoda se marie !

 

Nous ne pourrons partager ce grand jour que par la pensée et le coeur puisque nous sommes en THAILANDE le 10 janvier....trop tard pour changer nos billets 'avion achetés depuis juin 2009... Quel dommage ! 

 

 


Lien permanent
Publié à 12:25, le 22/12/2010 dans SRI LANKA Une belle aventure humaine,
Mots clefs : Mariagesaventure humaineHumanitairetraditionstsunami


FULL MOON, FETES et FESTIVALS en THAILANDE

CALENDRIER DES FETES ET FESTIVALS EN 2010 et 2011

(sous réserve de changements et de sources erronées)

F0011934.jpg

 

JANVIER (januarius): Mokarakhom, du sanskrit Makar, i.e. Capricorne

-Vendredi 1er janvier (Jour de l'An). Banques, Administrations fermées. 

Fête la plus célébrée au monde, le Jour de l'An a été fixé au 1er janvier par Jules César car c'est à cette date que les consuls romains prenaient leurs fonctions.

-8 janvier 2011: fête des enfants (non férié).

 

FÉVRIER (februarius): Koumphaphan, du sanskrit Koumbh, i.e. Verseau

 

-5 et 6 Février 2011 Festival de fleurs - Chang Maï - 
Défilés de chars et barques fleuris, concours floraux, expositions...

-Dimanche 3 février 2011 nouvel an chinois (non férié),

 année du lapin ou du chat en 2011

correspond à la Fête du Têt au Vietnam. Début de l'année du Tigre (Élément: Métal). Il y aurait plus de 6 millions de citoyens d'origine chinoise en Thaïlande, i.e. 10% de la population.

-Entre le 13 Février et le 15 Février Carnaval - Pattaya - 
feux d'artifices, défilés, couleurs, et population métissée pour ces 2 jours de fête, à laquelle Chinois, Japonais, Australiens, Singaporiens et Thaïlandais participent. 

- 18 février 2011, 

Makha Bucha (Pleine lune).  Férié (Banques, Administrations) (Vente d’alcool interdite

Dans l’histoire [légendaire] de la vie du Bouddha, neuf mois après son illumination (à Bodh-Gaya, Bihar, Inde), 1250 disciples vinrent lui rendre hommage la nuit de la pleine lune à Wénuban (i.e. forêt de bambous), dans la région de Rajagriha (Sud-Bihar), sans se concerter au préalable. Le Bouddha leur enseigna l’Ovat Patimok, résumant la philosophie du bouddhisme en trois principes: faire le Bien, éviter le Mal et garder la pureté de l’âme. En Thaïlande, des processions aux flambeaux ont lieu à la nuit tombée autour des temples. Ce jour-là plus qu’un autre, beaucoup d'oiseaux vendus dans des cages retrouvent la liberté.

 

MARS (martius): Minakhom, du sanskrit Mina, i.e. Poissons

 

AVRIL (aprilis): Messayaun, du sanskrit Mesha, i.e. Bélier

 

- 6 avril: Jour de [la dynastie] Chakri (Wan-Chakri):

Férié (Banques, Administrations fermées).Célébration au temple du Bouddha d'Émeraude (Wat Phra Keo), à Bangkok, commémorant le couronnement (en 1782) du premier des Rois Chakri qui portent le titre de Rama (le roi actuel est le neuvième du nom).

 

- 14 avril 2011: Fête de Songkran. 

Banques, Administrations fermées. Nouvel an bouddhiste - Tout le pays - 

C’est le Nouvel An thaïlandais, correspondant au début du nouveau cycle astrologique. Le nouvel an lunaire est fêté dans tout le pays et plus particulièrement à Chiang Mai. Le nouvel an bouddhiste est l’une des fêtes les plus importantes de Thailande et marque le début de l’année d’après le calendrier lunaire. Les réjouissances durent 3 jours du 12 au 14 avril et parfois même jusqu’au 15 dans certaines villes comme Chiang Mai. 

 Tradition millénaire, Songkran (du sanskrit "sankranti ", i.e. révolution, celle de la terre autour du soleil), est sans doute la fête préférée des Thaïlandais.

-Festival thaïlandais et international de cerf-volant - Hua Hin, Prachuap Khiri Khan - 
Entre le 13 Mars et le 14 Mars 2011

Des cerfs-volants impressionnants, aux couleurs vives, aux différentes matières, les uns traditionnels, les autres ultra modernes...

MAI (maius): Phrutsaphakhom, du sanskrit Vrishabha, i.e. Taureau

 

- 1er mai: Fête du Travail.  Férié (Banques, Administrations fermées).

- 5 mai: Fête du Couronnement, Férié: (Banques, Administrations fermées). 

Le 5 mai 1950, après cinq années de régence, eut lieu le couronnement du souverain actuel, Bhumibol Adulyadej (Rama IX). Chaque anniversaire de cet évènement est donc jour de fête en Thaïlande. C'est l'occasion pour les hauts fonctionnaires de présenter leurs respects dans la Chapelle Royale du Grand Palais. Le jubilé de diamant (60 ans de règne) de Sa Majesté a été célébré en 2006 car son frère aîné Ananda Mahidol (Rama VIII) est décédé le 9 juin 1946 (Le Roi est mort, vive le Roi !).

 

- 11 Mai 2011, Fête royale des Labours (Wan Phuet Mongkon): non férié.

A Bangkok, sur Sanam Louang, l’esplanade royale (face au Grand Palais), le rituel sacré des labours est célébré par les Bakous (i.e. «brahmanes du palais»), en présence du Roi et de la Reine. Cette cérémonie d’origine hindoue marque le début de la saison du repiquage du riz et aurait pour but de favoriser de bonnes récoltes.

-Vendredi 17 mai 2011 (Pleine lune): Visakha Bucha. Férié (Banques, Administrations fermées). (Vente d’alcool interdite). 

Le jour de la pleine lune du mois hindou Vaisakha (i.e. Bouddha Poornima) a lieu la fête la plus importante du calendrier bouddhiste: c'est la célébration de la naissance du Bouddha, de son illumination (à l’âge de 35 ans) et de son accession au Nirvana (à 80 ans).

Des sermons sont donnés par les révérends moines dans toutes les pagodes, et le soir, d'impressionnantes processions religieuses sont visibles partout. À la nuit tombée, des processions aux flambeaux ont lieu dans tous les temples du pays. A Bangkok, pendant une semaine, se tiennent des expositions sur le sujet à proximité des pagodes de Sanam Luang, près du Grand Palais.

 

JUIN (junius): Mithounayaun, du sanskrit Mithouna, i.e. Gémeaux


-Festival Phi Ta Khon - Loei - Entre le 14 Juin et le 16 Juin
 
La fête des fantômes tire son origine d'un conte bouddhiste traditionnel où les fantômes se mêlent aux humains pour participer à la fête organisée lors du retour d'un prince (avant dernière incarnation du Bouddha) après un long exil. Durant deux jours les habitants se déguisent en fantômes et investissent la petite ville de Loei… Processions, célébrations religieuses, l'ambiance est survoltante et tout le monde est convié à participer.

JUILLET (julius): Karakadakhom, du sanskrit Karkata, i.e. Cancer

-Jeudi 1er juillet: fin du 1er semestre. Banques fermées, Administrations ouvertes en principe.

 

-Lundi 15 juillet 2011: Asalaha Bucha (Asaha Puja )(Pleine lune). Férié (Administrations, Banques fermées). (Vente d’alcool interdite). 

Le premier jour de la pleine lune du huitième mois lunaire, commémore le premier sermon du Bouddha à ses cinq premiers disciples après l'illumination, alors que le second marque le début des trois mois annuels de “retraite des Pluies“, quand les bonzes, selon leur coutume, se retirent dans leur pagode pour étudier et méditer.

16 juillet 2011: fête du Khao Phansa (non férié), correspondant à l’entrée dans la saison des pluies.

Premier jour de la période du Carême Bouddhique où commence, pour les bonzes, une sorte de retraite: pendant trois mois ils ne quitteront pas l'enceinte du temple et devront se soumettre à diverses règles plus strictes que de coutume tout en se consacrant à l’étude et à la méditation. C'est aussi à cette période que les jeunes Thaïlandais entrent provisoirement au monastère; d'innombrables cérémonies d'ordination ont lieu d'un bout à l'autre du pays. Le Carême Bouddhique se termine le jour de la pleine lune tombant cette année le samedi 23 octobre (Auk Phansa, i.e. «Sortie» de la saison des pluies).

 

 AOÛT (augustus): Singhakhom, du sanskrit Singha, i.e. Lion

-Jeudi 12 août: anniversaire de Sa Majesté la Reine Sirikit. Férié (Banques, Administrations fermées).

 Célébré depuis 1950 (année du couronnement et du mariage royal). Sa Majesté fait des offrandes aux bonzes du Palais de Chitralada et assiste à diverses cérémonies religieuses. En son honneur, c’est aussi la fête des mères (i.e.Wan-Mae, le jour de la Mère).

 

SEPTEMBRE (septem ab imbre): Kanyayaun, du sanskrit Kanya, i.e. Vierge

 

OCTOBRE (octo ab imbre): Toulakhom, du sanskrit Toula, i.e. Balance

-23 octobre (pleine lune): Jour de Chulalongkorn (Wan-Piya-Maharat, i.e. jour du roi bien-aimé)  Férié. Banques, Administrations fermées.

Le 23 octobre, est commémoré le décès du roi Rama V (Chulalongkorn, qui régna de 1868 à 1910). Ce souverain est considéré généralement comme le sauveur de la Thaïlande, ayant évité sa colonisation par l’Occident (dont la France), et le modernisateur de son pays (chemins de fer, postes, abolition de l’esclavage, entre autres innovations). Dépôt de fleurs devant sa statue équestre située en face du Parlement, à Bangkok.

-Le même jour: Auk Phansa: fin de la période de carême commencée le 27 juillet. Dernier quartier de lune le vendredi 1er. Nouvelle lune (i.e. lune noire): le vendredi 8. Premier quartier de lune le samedi 16. Dernier quartier de lune le dimanche 31.

 

NOVEMBRE (novem ab imbre): Phreutsajikayaun, du sanskrit Vrishchika, i.e. Scorpion. 

 

-10 novembre 2011 (fête de Loy Krathong [jour non férié]). 

 

DÉCEMBRE (decem ab imbre): Thanwakhom, du sanskrit Dhanous, i.e. Sagittaire

-5 décembre, Anniversaire de Sa Majesté le Roi, récupéré le lundi 6: Férié (Banques, Administrations fermées). Fête nationale (Wan-Tchat) et fête des Pères.

-10 décembre. Jour de la constitution (Wan-rath-thamma-noon)Banques, Administration fermées.

Jour anniversaire de l’entrée en vigueur de la toute première constitution offerte au peuple thaïlandais par le roi Rama VII en 1932.

- 31 décembre , dernier jour de l’année.

 

Voir aussi l’Agenda Thaïlande du routard 2010 / 2011 :

http://www.routard.com/guide_agenda/thailande.htm

 

Sources  diverses

 http://www.gavroche-thailande.com/vie-pratique/calendrier-des-fetes-et-jours-feries/

http://www.email.ku.edu/docs/OUTLOOK.HOL 

http://www.routard.com/guide_agenda/thailande.htm

 

PACRF-00001561-001.jpg

 

TOUT SAVOIR SUR LE CALENDRIER THAILANDAIS 

 

2010 est en fait 2553 pour les ‘bouddhistes’ thaïlandais.

En 2011, on sera en 2554

 

Le calendrier thaïlandais est «en avance» sur le nôtre puisqu’il a débuté (rétroactivement) lors du maha-pari-nirvana, quand le Bouddha (i.e. l’Éveillé) a quitté sa dépouille mortelle en 543 avant Jésus-Christ. C’est du moins ce qui est admis par la tradition mais pas par tous les historiens (certains penchent plutôt pour 486 ou 480 av. J.-C.). Personne ne s'entend sur les dates qui bornent les quatre-vingts années de vie que lui prêtent les hagiographes, mais l’important, bien sûr, c’est l’héritage spirituel, philosophique et culturel…

Il y a des ‘ajustements’ similaires dans le christianisme. Prenons Noël par exemple. On reconnaît généralement que ce jour [le 25 décembre] a été choisi pour coïncider avec les fêtes païennes qui se tenaient aux alentours du solstice d’hiver (21 ou 22 décembre) quand les jours commencent à s’allonger, pour célébrer la ‘renaissance du soleil’. Chez les Perses (repris par les romains), cette date correspondait au "Dies Natalis Solis Invicti", i.e. ‘jour de naissance du soleil invaincu’. L'Église romaine a choisi le 25 décembre pour célébrer la naissance de Jésus probablement pour différentes raisons. Cette date du 25 décembre est fictive car elle ne repose sur aucun document ‘scripturaire’ (et les traditions primitives de l'Église varient considérablement dans leurs supputations), mais elle a une valeur symbolique. Elle est notamment en ‘correspondance’ avec le 25 mars (l’Annonciation, neuf mois plus tôt) où l’on célèbre la conception de Jésus. À l'inverse, le solstice d'été (21 ou 22 juin) coïncide avec la fête de saint Jean Baptiste, le Précurseur, qui a dit de Jésus: «Il faut qu'il croisse et que je diminue» (Jean 3,30). Les hautes autorités religieuses se permettent donc de petits arrangements avec les dates. A ce propos, citons la célèbre ‘saillie’ (à double titre) d’Alexandre Dumas: “On peut violer l’histoire à condition de lui faire de beaux enfants ”. Comme Jésus et le Bouddha, par exemple!

Raymond Vergé -extrait du site très intéressant : http://www.gavroche-thailande.com/vie-pratique/calendrier-des-fetes-et-jours-feries/

 

 

Le calendrier civil d'usage international est de type solaire. Il dérive du calendrier romain réformé en 46 av. J.-C. par Jules César, qui introduisit une année bissextile (366 jours) tous les 4 ans. Une nouvelle réforme opérée en 1582 par le pape Grégoire XIII lui a donné sa forme actuelle. Le royaume de Siam a adopté le calendrier grégorien en 1941.

Auparavant, le calendrier en usage était de type lunaire, hérité de l’astrologie hindoue, elle-même issue d’une tradition millénaire. Il en est resté le vocabulaire élaboré par les grammairiens et savants indiens, maîtres de la langue sanskrite.

Ainsi, en siamois, chaque nom de mois correspond à un signe du zodiaque(commun aux astrologies orientales et occidentales). En voici la liste (en transcription phonétique):

 

Janvier (januarius): Mokarakhom, du sanskrit Makar, i.e. Capricorne

Février (februarius): Koumphaphan, du sanskrit Koumbh, i.e. Verseau

Mars (martius): Minakhom, du sanskrit Mina, i.e. Poissons

Avril (aprilis): Messayaun, du sanskrit Mesha, i.e. Bélier

Mai (maius): Phrutsaphakhom, du sanskrit Vrishabha, i.e. Taureau

Juin (junius): Mithounayaun, du sanskrit Mithouna, i.e. Gémeaux

Juillet (julius): Karakadakhom, du sanskrit Karkata, i.e. Cancer

Août (augustus): Singhakhom, du sanskrit Singha, i.e. Lion

Septembre (septem ab imbre): Kanyayaun, du sanskrit Kanya, i.e. Vierge

Octobre (octo ab imbre): Toulakhom, du sanskrit Toula, i.e. Balance

Novembre (novem ab imbre): Phrutsajikayaun, du sanskrit Vrishchika, i.e. Scorpion

Décembre (decem ab imbre): Thanwakhom, du sanskrit Dhanous, i.e. Sagittaire

 

Les mois dont le nom se termine par le suffixe «khom» ont 31 jours, et ceux qui se terminent par «yaun» en ont 30, «Koumphaphan» (février) échappant à la règle. Dans le langage courant, les deux suffixes «khom» et«yaun» sont souvent omis pas les locuteurs.

Les dates importantes du calendrier thaïlandais font principalement référence aux grands évènements du bouddhisme (qui suivent le rythme des lunaisons et sont donc décalés tous les ans), à ceux de la dynastie [actuelle] des Chakri (et donc naturellement au couple royal) et bien sûr aux échéances internationales.

Comme en Occident, certaines fêtes (Songkran, par exemple) donnent lieu à des déplacements importants de population (i.e. les transports en commun sont pris d’assaut et les routes sont très encombrées).

 

Les Thaïlandais (bouddhistes) considèrent les 4 phases mensuelles de la lune (nouvelle lune - 1erquartier - pleine lune - dernier quartier) comme «Wan Phra», jour sacré où l’on fait des offrandes (fleurs, encens, bougies, eau, cigarettes, whisky…) aux représentations du Bouddha (chez soi ou au temple). Il est important de le savoir si l’on vit avec un/une autochtone «pratiquant(e)».

PACRF-00001551-001.jpg
Lien permanent
Publié à 09:48, le 15/08/2010 dans CULTURE ET TRADITIONS,
Mots clefs : full moonFêtesfestivalstraditions


Qui suis-je ?


Un voyage de trois mois et demi, d'abord au SRI LANKA où nous retrouvons nos amis et découvrons des régions à nouveau accessibles, puis en THAILANDE, du Triangle d'Or aux plages paradisiaques du sud, sur la côte de la mer Andaman. Nos enfants se joignent à nous pour un petit bout de chemin.

Mes albums

La carte des lieux visités



LES CARNETS DE MISHA
SRI LANKA 2009
TRIP ADVISOR
ELEPHANTS AU SRI LANKA
PLANTATIONS DE THE AU SRI LANKA - album

«  Octobre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031 

Newsletter

Saisissez votre adresse email

voyage
hotel